Think about updating your browser

You are using a former version of Internet Explorer. A huge amount of websites don’t support Internet Explorer 6 anymore and you could not access to those sites before the update of your browser.

You’re unsure?

Visit the Microsoft support page.

This site remains viewable but is still less optimale comparated to the use with a recent browser.

Utilities Menu Catalog Benefits

Javascript is not active!
You must activate it to order.

Refresh the page


Gladiateurs, chasseurs et condamnés à mort. Le spectacle du sang dans l'amphithéâtre. François Gilbert

  1. New

    29,00 €

    In stock, shipped within 24 to 72 hrs

    Order

La mort érigée en spectacle apparaît chez les Étrusques dans les munera offerts en l'honneur de parents défunts. Ensuite, chez les Romains, ces jeux furent offerts par les puissants à leurs concitoyens et devinrent avec le temps de plus en plus grandioses et violents. Leur succès provoqua la construction d'énormes amphithéâtres à travers tout l'Empire. S'y déroulaient non seulement des combats de gladiateurs, mais des chasses aux animaux féroces, reconstituées dans des décors imitant des paysages lointains. On y appliquait également des peines de mort où les condamnés étaient livrés aux bêtes sauvages. Ces lieux virent aussi se dérouler des naumachies, combats navals dans des bassins aménagés au centre de l'arène.
Des hommes et parfois des femmes, engagés volontairement ou contre leur gré, consacraient leur vie à ces grands spectacles qui attirèrent des foules considérables pendant des siècles.
Les chrétiens, après en avoir été des victimes, abolirent ces spectacles une fois au pouvoir et rendirent odieux aux consciences modernes un phénomène qui s'intégrait naturellement à la société romaine.
Plus de 250 photographies illustrent l'histoire d'un spectacle qui fut unique dans l'histoire.

top