Logo EmpireCostumeEmpireCostume

Costumes and accessories from the First French Empire

Discover AntikCostume.com : our general site

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Le maréchal Berthier Prince de Wagarm et de Neuchatel - Général Derrécagaix - Teissèdre

  1. 89,00 €

    Out of stock

Année de publication : 2002
Nombre de pages :1254 pages...Respect!


Biographie très documentée du maréchal Berthier : ministre de la Guerre après le 18 Brumaire, puis à la tête de l'armée de réserve, fait maréchal le 18 mai 1804, fidèle parmi les fidèles, il se range pourtant auprès des Bourbons en 1814, ne croyant plus au rétablissement de l'Empire.




Tome 1 - Le général Derrécagaix signe en 1904-1905 la première biographie du maréchal Berthier.
Le premier tome nous montre comment ce fils d'un officier de l'Ancien Régime sut s'adapter aux différents gouvernements grâce à la rigueur de sa formation, tout en leur restant loyal. Sa carrière commence en Amérique, aux côtés de Rochambeau (1780-1783). Elle se poursuit sous la Révolution où il protège la famille royale, ce qui lui vaudra quelques désagréments. C'est lors de la première campagne d'Italie que s'imposent ses talents militaires : il est nommé par Bonaparte chef d'état-major de l'armée de 1796 et joue alors un rôle clé dans le déroulement de l'expédition d'Egypte. Nommé naturellement ministre de la guerre après le 18 brumaire, puis à la tête de l'Armée de Réserve, il offre au Premier Consul la première de ses grandes victoires : Marengo. Il est fait maréchal le 18 mai 1804.
Tome 2 - Fidèle parmi les fidèles, Betrhier est l'ami le plus sûr de l'Empereur. Souvent éclipsé par la forte personnalité de Napoléon, le prince de Wagram est, comme nous le montre ce second tome, de toutes les batailles, de toutes les décisions : en Autriche, en Prusse, en Pologne, en Espagne, en Russie, en Saxe et durant la campagne de France. Sa seule erreur, qui lui sera fatale, sera de se ranger aux côtés de Louis XVIII en 1814. Ne croyant plus au rétablissement de l'Empire, il ne rejoindra pas l'Aigle à son retour de l'île d'Elbe. Sa mort accidentelle (ou suicidaire) en 1815 lui permettra de ne pas voir l'Empire s'effondrer une seconde fois.

top