Think about updating your browser

You are using a former version of Internet Explorer. A huge amount of websites don’t support Internet Explorer 6 anymore and you could not access to those sites before the update of your browser.

You’re unsure?

Visit the Microsoft support page.

This site remains viewable but is still less optimale comparated to the use with a recent browser.

Utilities Menu Catalog Benefits

Javascript is not active!
You must activate it to order.

Refresh the page


mag

  1. 99,00 €

    Out of stock

Edito

Auteur(s) : Jean-Yves Mary - Jacques Sicard - Alain Hohnadel
Editeur : Histoire Et Collections
Collection : Encyclopédie Armée Française
Parution : 24/10/2000
Nombre de pages : 182
Nombre de livres : 1
Expédition : 1410
Dimensions : 32.00 x 25.00 x 2.00

Résumé :
La ligne fortifiée construite au début des années trente pour protéger la France d'une éventuelle attaque brusquée venue de l'Est est devenu un mythe. Chef d'oeuvre d'inutilité pour les uns, erreur stratégique majeure pour les autres, la ligne Maginot reste en tout état de cause, et de manière tangible, le plus imposant vestige architectural de cette période funeste où la France et l'Allemagne ne s'aimaient pas. Avec ce deuxième volume de l'Encyclopédie de l'armée française, grâce à la mise en commun des archives et du savoir de plusieurs éminents spécialistes, la ligne Maginot reçoit le traitement documentaire le plus complet publié à ce jour. En effet, abordant la question sous le double aspect des hommes et des ouvrages, ce volume - et les trois autres à paraître sur le même thème - se donne pour but de répondre à toutes les questions qui passionnent un public exigeant, toujours à la recherche de la plus grande précision dans l'information historique et technique. Dans ce premier volume consacré à la Ligne, nous est ainsi livrée l'explication complète et détaillée du cheminement intellectuel qui a conduit les grands chefs politiques et militaires français à concevoir un tel instrument de défense, et sont examinés es moyens mis en oeuvre pour l'accomplir. Il en résultera une réalisation militaro-industrielle gigantesque dont le destin final malheureux ne saurait faire oublier la prouesse technique ni, de surcroît, le véritable enjeu stratégique : selon la formule d'origine (1926), la fortification permanente du Nord-Est ne devait-elle pas, au fond, compenser la faiblesse de la natalité ? Car force était de réaliser, sur la route naturelle des invasions et dans un contexte défensif seul concevable pour une France saignée à blanc en 1914-1918, les économies d'occupation en hommes. Précisément, l'aspect humain, presque toujours oublié lorsque l'on évoque la ligne Maginot et son béton, trouve dans ces pages sa plus remarquable synthèse. Toutes les troupes de forteresse y sont décrites dans leurs moindres détails, avec leur uniforme spécifique, les insignes propres à chaque régiment, leurs emblèmes et leurs fanions. Dans ce premier tome, c'est toute l'infanterie de forteresse du Nord-Est qui est ainsi passée en revue de détail, avec la plus grande minutie sur sa composition (41 régiments de la mer du Nord à la frontière suisse), ses lieux de cantonnement, ses chefs et sa brève odyssée d'un certain mois de juin 1940.

Sommaire:
LE CHOIX DE LA DEFENSIVE, 1919-1939

Les lendemains qui déchantent, 1919-1929
Une réalisation laborieuse, 1930-1940
La construction des ouvrages


LES FANTASSINS DEDIES AU BETON

Panorama général de l'infanterie de forteresse
La mobilisation de l'infanterie de forteresse
Les régiments de l'infanterie de forteresse de 1935 à 1940

Résumé :
La ligne fortifiée construite au début des années trente pour protéger la France d'une éventuelle attaque brusquée venue de l'Est est devenu un mythe. Chef d'oeuvre d'inutilité pour les uns, erreur stratégique majeure pour les autres, la ligne Maginot reste en tout état de cause, et de manière tangible, le plus imposant vestige architectural de cette période funeste où la France et l'Allemagne ne s'aimaient pas. Avec ce deuxième volume de l'Encyclopédie de l'armée française, grâce à la mise en commun des archives et du savoir de plusieurs éminents spécialistes, la ligne Maginot reçoit le traitement documentaire le plus complet publié à ce jour. En effet, abordant la question sous le double aspect des hommes et des ouvrages, ce volume - et les trois autres à paraître sur le même thème - se donne pour but de répondre à toutes les questions qui passionnent un public exigeant, toujours à la recherche de la plus grande précision dans l'information historique et technique. Dans ce premier volume consacré à la Ligne, nous est ainsi livrée l'explication complète et détaillée du cheminement intellectuel qui a conduit les grands chefs politiques et militaires français à concevoir un tel instrument de défense, et sont examinés es moyens mis en oeuvre pour l'accomplir. Il en résultera une réalisation militaro-industrielle gigantesque dont le destin final malheureux ne saurait faire oublier la prouesse technique ni, de surcroît, le véritable enjeu stratégique : selon la formule d'origine (1926), la fortification permanente du Nord-Est ne devait-elle pas, au fond, compenser la faiblesse de la natalité ? Car force était de réaliser, sur la route naturelle des invasions et dans un contexte défensif seul concevable pour une France saignée à blanc en 1914-1918, les économies d'occupation en hommes. Précisément, l'aspect humain, presque toujours oublié lorsque l'on évoque la ligne Maginot et son béton, trouve dans ces pages sa plus remarquable synthèse. Toutes les troupes de forteresse y sont décrites dans leurs moindres détails, avec leur uniforme spécifique, les insignes propres à chaque régiment, leurs emblèmes et leurs fanions. Dans ce premier tome, c'est toute l'infanterie de forteresse du Nord-Est qui est ainsi passée en revue de détail, avec la plus grande minutie sur sa composition (41 régiments de la mer du Nord à la frontière suisse), ses lieux de cantonnement, ses chefs et sa brève odyssée d'un certain mois de juin 1940.

Sommaire:
LE CHOIX DE LA DEFENSIVE, 1919-1939

Les lendemains qui déchantent, 1919-1929
Une réalisation laborieuse, 1930-1940
La construction des ouvrages


LES FANTASSINS DEDIES AU BETON

Panorama général de l'infanterie de forteresse
La mobilisation de l'infanterie de forteresse
Les régiments de l'infanterie de forteresse de 1935 à 1940

top